L’éducation, le développement personel dès le plus jeunne âge

Ce qui manque dans l’éducation actuelle.

Un point que je trouve important, mais malheureusement trop manquant, dans l’éducation scolaire, c’est de parler, voire carrément créer des cours, sur le développement personnel, sur une base de psychologie, et ceci dès les premières années d’école (bien sûr, en adaptant les enseignements à l’âge des enfants, mais tous les enfants sont capables de comprendre une approche de la psychologie, par un enseignement adapté, mais aussi par des discussions ouvertes, entre les élèves eux-mêmes et avec l’interaction des instituteurs).

À l’école, on y apprend plein de choses, à lire et écrire, c’est indispensable, à compter, c’est incontournable pour toute notre vie future, l’histoire de notre pays, c’est bien, (même si pour beaucoup, on en oublie la moitié avec le temps), on y apprend plein d’autres choses, mais une branche est réellement manquante, le développement de soi, un peu de psychologie, l’interaction avec les autres, l’entraide et non la compétition, et là, c’est pourtant un des enseignements les plus indispensables pour toute la vie future, mais malheureusement, on préfère trop mettre en avant la compétition entre élèves. Bon, il est vrai que je ne connais pas tous les enseignants du monde, une grande partie d’entre eux est sûrement ouverte à ce genre d’éducation, mais je pense qu’il faudrait la mettre d’avantage en avant.

Par exemple, plutôt que d’aduler « le meilleur » parce que c’est celui qui a eu les meilleures notes, qui théoriquement a le mieux travaillé, donc qui devrait être le plus méritant, qui doit être un exemple pour toute sa classe, surtout un exemple pour les « mauvais élèves » les « cancres » (heureusement encore que le bonnet d’âne n’existe plus, enfin j’espère) pourquoi ne pas essayer de faire comprendre les raisons du fait qu’il y a des « bons » et « mauvais » élèves. Et là ne venez pas me parler, d’élèves plus appliqués parce que plus intelligents, l’intelligence et un vaste sujet, et puis on peut être très instruit, très diplômé, mais être un sinistre imbécile dans certains résonnements, dans des domaines de la vie courante. Le retard mental existe certes pour certains enfants, mais ce n’est qu’une minorité, et puis même si des enfants sont réellement quelque peu attardés, ce n’est pas de leurs fautes et c’est à nous de s’adapter à eux, mais je pense que pour la plupart des enfants, il y a une intelligence normale, voire même plus avancée, simplement que pour certains, il faut les aider à mettre celle-ci en valeur. (D’où la raison du développement personnel).

Il faut prendre en compte, et faire comprendre à tous les élèves, que même-ci en théorie, tous sont égaux, ce n’est pas toujours le cas dans la réalité. Par exemple, si un élève a comme parent des gens instruits, ou simplement ouvert humainement, des gens calmes avec qui il est facile de parler de ses problèmes, il y a de grandes chances que cet élève ait de bonnes notes à l’école, a contrario, un élève qui à des parents qui ne s’entendent pas entre eux, des parents qui se plaignent sans arrêt, voire des parents qui dénigrent leurs propres enfants, (malheureusement ça existe), il y a de grandes chances que cet élève ait des difficultés scolaires. Là je pense que c’est un sujet important qu’il faudrait traiter à l’école, et non pas utiliser la notion et simpliste de la compétition bête et méchante.

Apprendre aux enfants à se développer, leur apprendre les clés des relations humaines, pourquoi face à tel ou tel situations nous réagissons de tels ou tels façons, apprendre les principaux mécanismes psychologiques, apprendre l’entraide entre individus, bref, leur apprendre à résonner intelligemment !

Et là, j’entends déjà certains dires, « ce n’est pas le rôle de l’école, mais le rôle des parents », oui d’accord, si l’enfant à la chance d’avoir des parents ouverts au dialogue positif, mais rappelez-vous que tout le monde n’est pas égal dans la réalité, mais seulement en théorie, si l’enfant à des parents qui ruminent toujours leurs problèmes, sont négatifs, bien souvent parce qu’eux-mêmes n’ont pas eu la chance d’avoir une bonne éducation, (et là à bien regarder, ce n’est pas de leurs fautes non plus), eh bien cet enfant aura du mal à se développer, et là je pense que l’école doit rentrer en ligne de compte, ceci par une approche d’un enseignement du développement personnel pour tous les élèves.

J’ESPÈRE QU’UN JOUR, DE TELS ENSEIGNEMENTS DEVIENDRONT OBLIGATOIRES DANS TOUTES LES ÉCOLES DU MONDE !

 

éducation

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire