La vraie force c’est aussi

J’ai longtemps cru que la force (surtout pour un homme), c’était d’être un gros balèze, qui ne montre pas ses sentiments, qui parle haut et fort, que, le fait de montrer ses faiblesses, de dire aux gens que l’on apprécie à quel point on les apprécie, que l’on les aime, ça ne faisait pas vraiment viril, un peu « délicat » voire « chochotte », bref, c’était être faible.

Moi qui suis plutôt du style un peu « ours » j’ai compris ce qu’était la vraie force, le jour où j’ai pris conscience qu’oser montrer ses vrais sentiments, c’était la vraie force, pas celle des muscles, mais celle de l’âme. Quel courage faut-il pour critiquer, détruire ? Absolument aucuns !

Par contre, construire, aider, dire que l’on aime, parler avec son cœur, là, oui, il faut un courage immense !

La vraie force, c’est oser être soi, oser dire je t’aime, oser admettre ses faiblesses ! Cette force-là vous met mal à l’aise pour en parler publiquement, mais quelle force !

Réussir à se mettre mal à l’aise, surmonter ses peurs, ses craintes et ses doutes, là est la réelle puissance de l’âme humaine ! Et c’est aussi la seule manière d’avancer dans sa vie !

La vraie force, c’est de montrer qui on est vraiment, montrer ses sentiments, oser montrer ses qualités, mais aussi ses faiblesses, jouer toujours les « gros durs » en critiquant toujours tout, en se croyant un être supérieur aux autres, ça, c’est peut-être la pire des faiblesses humaine !

 

 

Ce contenu a été publié dans Agir, Introspection, matière à réflexion, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire